Comment se motiver pour faire du sport à la maison ?

Vous l’avez peut-être remarqué, il n’est pas facile d’avoir la motivation suffisante pour s’entretenir physiquement à domicile sur le long terme. Tout le monde le sait, le sport ne délivre tous ses bienfaits que s’il est pratiqué de manière régulière.

Sport à la maison

Lorsque l’on débute l’entraînement chez soi, on est toujours très motivé. Malheureusement, au bout de quelques semaines, c’est souvent la dégringolade : une lassitude ou une perte de motivation s’installe… Tout du moins, pour les personnes qui ne sont, à la base, pas sportives…

Rassurez-vous, il s’agit là d’un phénomène tout à fait normal. Pratiquer du sport seul, dans un endroit familier, généralement voué à la vie de famille ou à la détente, n’est pas évident à maintenir sur le long terme. C’est d’ailleurs le principal inconvénient du home training ou home fitness.

La plupart des personnes inscrites en salle de fitness, le sont principalement pour se motiver. Il est vrai qu’il est plus simple de trouver la motivation dans un espace dédié au sport, entouré de personnes en train suer. Il est également plus simple de se motiver à utiliser un service lorsque l’on a payé pour.

Mais alors, comment trouver la motivation pour maigrir ou augmenter sa masse musculaire, depuis chez soi, et en continu sur plusieurs années? Bien entendu, tout dépend principalement de votre détermination et de votre personnalité. Néanmoins, nous avons identifié quelques astuces et pratiques qui vous aideront à garder le cap pendant de longs mois, voir de longues années.

Fixer des objectifs

La première astuce à mettre en place lorsque l’on commence le sport à la maison est de se fixer un ou plusieurs objectifs quantifiables sur une durée ou une période bien précise. Par exemple, perdre 10 kilos en 3 mois, perdre 3 cm de tour de taille en 20 semaines, gagner 5 kilos de muscles en 100 jours… Agir de cette manière va tout simplement tirer votre motivation vers le haut. Il n’y a rien de pire que de s’entraîner “dans le vent” sans vraiment savoir où aller. Surtout si l’on veut progresser sérieusement. Dans le cadre professionnel, si votre patron ne vous donnait aucun objectif, vous vous contenterez probablement du minimum, n’est-ce pas? Pour le sport, c’est exactement la même chose. C’est d’autant plus vrai pour les sports solitaires où l’adversaire n’est autre que vous-même.

Mesurer sa progression

Se fixer des objectifs est une bonne chose, mais il faut également s’assurer de faire des progrès et que les objectifs se rapprochent de jour en jour. Pour cela, il faut mettre en place un processus pour mesurer régulièrement sa progression. Le moyen de mesure va, bien entendu, dépendre des objectifs : une balance si l’on vise une perte ou un gain de poids, une pince adipeuse ou un mètre ruban si l’on recherche un amincissement ou un renforcement local… Sachez qu’Il est très motivant de constater sa progression. C’est souvent cela qui donne des ailes. Il est aussi important de procéder méthodiquement et de noter son évolution. Cela pour adapter ses performances sportives en conséquence : augmenter le nombre de séries, élargir l’amplitude de mouvement, monter en charge, réduire les temps de repos… En général, l’amélioration des performances sportives sont suivis d’une évolution positive du physique.

Communiquer sur son projet

En général, parler de son désir de s’améliorer physiquement aide à “officialiser” la chose (même vis à vis de soi-même). En fait, parler autour de soi de sa vocation sportive renforce tout simplement la motivation. En effet, le fait de savoir, que de nombreuses personnes de notre quotidien (famille, amis, collègues…) ont connaissance de notre projet va rendre l’inaction plus difficile. En effet, les gens, en général, sont friands d’actualités et de projets divers et variés. Ils observeront scrupuleusement votre évolution et ne manqueront pas de vous complimenter en cas de progrès ou de vous faire des remarques en cas de stagnation. Étant donné que nous sommes des animaux sociaux, nous sommes, en général, soucieux du regard des autres. Ainsi, nous nous efforcerons de faire le nécessaire pour ne pas “décevoir” notre entourage et éviter les remarques désagréables.

Suivre des leaders d’opinion

Les leaders d’opinion, ou influenceurs, sont des personnalités majoritairement présentes sur les réseaux sociaux  (Instagram, Youtube…) et qui bénéficient d’une large audience. Les influenceurs sont très nombreux dans le domaine du fitness et de la remise en forme. Bien que souvent critiqués pour leur proportion à faire du placement de produit, les influenceurs peuvent se révéler d’une aide  précieuse. En effet, ces personnalités peuvent vous transmettre de précieuses informations et vous donner des conseils tout à fait pertinents. De plus, ces personnalités peuvent être une grande source de motivation. Il peut, en effet, être très inspirant de suivre une personne qui partage les mêmes valeurs et les mêmes objectifs que vous. Elles sont aussi, généralement, des modèles au niveau physique, et vous donneront l’envie de leur ressembler.

Avoir le bon équipement

Bien qu’il soit tout à fait possible de débuter le home training avec des exercices qui ne nécessitent absolument aucun matériel (pompes, relevés de torse, squats…), il peut être tout de même intéressant d’investir dans du matériel sportif de qualité. Dans un premier temps, une tenue adéquate pour se sentir à l’aise. Puis des accessoires qui vous permettront d’optimiser votre entraînement (élastiques, vêtements de sudation…). Et enfin, des accessoires qui vous permettront de réaliser de nouveaux exercices (machines, barres de traction…). Ces achats seront non seulement utiles à la pratique mais auront également un effet bénéfique sur votre motivation. En effet, l’équipement augmentera votre plaisir pendant le sport, ce qui vous poussera à l’utiliser plus souvent. De plus, par souci de cohérence, vous aurez forcément la volonté de rentabiliser un matériel acheté en l’utilisant le plus souvent possible.